COVID19 : est-ce le meilleur moment pour créer une entreprise ?

Image de la chronologie

Une question légitime

Tout projet entrepreneurial, quelle que soit son activité, passe nécessairement par choisir le meilleur moment pour créer son entreprise. Et ces dernières semaines, on ne cesse de me poser la question : est-ce le bon moment ? La crise sanitaire de COVID19 qui touche le monde entier rend la question encore plus légitime que d’habitude. Cependant, cette légitimité n’inclut en rien une réponse évidente. Certes, la prudence est de rigueur. L’économie est au ralenti, les investisseurs sont frileux et la consommation très limitée. Mais en tirer la conclusion qu’il faut reporter son projet entrepreneurial serait une erreur dans bien des cas.

Le meilleur moment pour certains….

D’abord car les projets ne se construisent pas sur un seul critère mais sur plusieurs. Ainsi, ne tenir compte que de l’état de l’économie nationale sans regarder l’état du marché qui nous intéresse reviendrait à se priver d’une clientèle intéressée et disposant d’un budget. L’épidémie de Coronavirus a, par exemple, permis la création de centaines d’entreprises spécialisées (respirateurs, gel hydro-alcoolique, matériel vidéo etc.). Pour leurs dirigeants, c’était effectivement le meilleur moment pour créer une entreprise. Ensuite, car les crises économiques se résolvent en grande partie grâce à la création et aux maintien d’activités économiques. Si tous les projets devaient attendre des jours meilleurs pour naître, les jours meilleurs en questions n’arriveraient probablement plus jamais, faute de projets !

… le bon moment pour tous !

Enfin, il n’y a jamais autant d’avantage à créer se lancer que pendant les crises. Car pour soutenir l’économie, l’emploi et les services, l’État est obligé de lâcher du lest sur la fiscalité, la législation, les moyens accordés à la création etc. En conclusion, la crise sanitaire n’est pas favorable à tous les projets de création d’entreprises mais elle n’est pas non plus suffisante pour renoncer aux ambitions entrepreneuriales puisque selon le projet, elle ne sera pas spécialement un frein. Dans certains cas, la crise en question pourra même être un avantage.
Petite astuce pour terminer : en même temps que vous vous demanderez si c’est le bon moment pour mener votre projet, demandez vous tout simplement si vous êtes prêt(e) à affronter ce qui vous attend ; c’est avant toute autre chose la première question à laquelle il faut répondre ! Et si vous avez besoin d’aide, je suis là pour ça !

Laisser un commentaire